Le Bas-Montreuil est bien connu des Vincennois : ce quartier en plein essor attire une nouvelle population d’architectes, d’artistes et de familles avec ou sans enfants. Le secteur profite de sa proximité avec Vincennes, mais les prix de l’immobilier y restent particulièrement accessibles. 

La zone est plus pavillonnaire, un peu moins fournie en commerces. Elle s’étend entre les rues Armand Carrel (à l’ouest), la rue de Paris (au nord) et le boulevard Jeanne d’Arc (à l’est).

Cette zone est moins recherchée car située à plus grande distance des transports en commun (en moyenne, 10 minutes, 15 au maximum) de Vincennes, qu’il s’agisse du métro ou du RER. Mais des bus desservent très bien la zone.

Le patrimoine immobilier varié du quartier lui confère un charme particulier : entre l’ancien et les nouveaux programmes immobiliers, les accédants voire primo-accédants peuvent trouver leur bonheur selon leurs envies.

Bas Montreuil Vincennes immobilier

Quartier populaire, le Bas-Montreuil est apprécié des montreuillois comme des vincennois pour son calme et sa diversité architecturale : résidences des années 70-80, veilles bâtisses du début du 20e siècle, programmes neufs de moins de 5 ans. De nombreuses familles s’y installent, avec ou sans enfants.

Prix de l’immobilier dans le Bas-Montreuil limite Vincennes

Les prix sont donc variables, notamment en fonction de la proximité avec Vincennes et ses transports. Les biens se vendent à partir de 5 600€ (bien ancien à distance du RER A) et peuvent atteindre les 7 000€ pour les programmes neufs, situés à moins de 10 minutes du RER. La moyenne est aux alentours de 6 000 euros le mètre carré.

Attention, subtilité importante pour les familles : la sectorisation des écoles est montreuilloise. A moins d’opter pour une école privée (Providence), le placement scolaire sera obligatoirement à Montreuil.

Vous souhaitez faire estimer votre bien immobilier, à Montreuil, Vincennes, Saint-Mandé ou Paris ? Confiez-nous votre estimation immobilière pour une réponse et un rendez-vous rapides.