Les agents immobiliers ont vu les prix globaux augmenter et les estimations effectuées dans certains arrondissements se confirment : MeilleursAgents a indiqué dans son baromètre parisien que la barre symbolique des 10 000 euros le mètre carré avait été franchie cet été.

L’indicateur du site MeilleursAgents concerne les prix moyens au mètre carré dans la capitale. Même si certains arrondissements affichent des prix de vente bien inférieurs, la moyenne parisienne est désormais supérieure à 10 000 euros, comme nous l’explique Michael La Rocca, de l’Immobilier sur Mesure.

En quoi la hausse de cette année est exceptionnelle ?

Michael : « Même si nous nous attendions à franchir cette barre symbolique, c’est la rapidité de la hausse qui nous surprend. Sur un marché en tension, il n’est pas rare de voir les prix augmenter rapidement. Mais les indices sont déjà au plus haut depuis plusieurs mois : on aurait pu raisonnablement tabler sur une petite stagnation, ou un report des achats face au coût des biens. Il n’en est rien ! Les acheteurs sont toujours au rendez-vous. »

Comment l’expliquer ?

Michael : « Les biens à vendre sont rares et ce phénomène de rareté créé un cercle vertueux : face à cette offre limitée, les acheteurs se ruent sur les biens à vendre. Ainsi, il n’est pas rare que nous recevions plus d’une centaine d’appels dans la journée suite à une mise en vente !

A quelle évolution s’attendre du côté des prix immobiliers ?

Michael : « Au vue des taux d’intérêts actuels (voir notre article « Les taux d’intérêts au plus bas« ), la conjoncture devrait rester la même : des prix qui progressent et des acheteurs toujours aussi nombreux. Sauf effondrement économique majeur, la tendance restera à la hausse. Côté agence, nous savons qu’à bien équivalent une estimation immobilière à Paris se fera toujours à des prix supérieurs à ceux du mois précédent, à minima jusqu’à l’année prochaine. D’où l’importance pour les particuliers de ne surtout pas négliger leur estimation, car les prix au mètre carré évoluent actuellement d’une semaine sur l’autre ! »